Le BMC, à qui ça s’adresse ?

Le Body-Mind Centering® est accessible à tous, de la naissance à la fin de vie. Il s’adresse aux nourrissons, aux enfants et aux adultes.

Le BMC, à quoi ça sert ?

Le Body-Mind Centering® permet de…

  • développer une relation sensible à notre corps et à notre environnement
  • connaître et intégrer les différents systèmes et tissus vivants (les os, les organes, les muscles, les nerfs, les liquides, les glandes, les sens) et comprendre les supports qu’ils nous donnent dans la vie
  • explorer et intégrer physiquement les étapes fondamentales de notre développement, de la conception jusqu’à la marche
  • développer une écoute profonde de nos tissus et de notre ressenti et éveiller notre conscience jusqu’au niveau cellulaire
  • donner place à notre témoin intérieur, favorisant une plus grande autonomie quant à notre relation à notre propre corps
  • explorer le corps dans son articulation avec l’esprit, dans ses dimensions non seulement sensible, physique, mouvante et interactive, mais aussi expressive, créative et imaginaire.

Le BMC reste ouvert sur de nouveaux horizons liés aux découvertes scientifiques. Il propose un cadre qui évolue et s’enrichit. Il nous invite à valider nos expériences subjectives et à les partager avec d’autres.

Ce que la pratique du BMC nous apporte…

Elle éveille la conscience du corps en lien avec l’environnement, la conscience de la posture, celle des principes de l’anatomie et de la physiologie, autant dans le mouvement que dans l’immobilité et autant dans la structure globale du corps que dans l’infiniment petit, c’est à dire au niveau cellulaire.

Par les différents modes d’apprentissage qu’elle apporte, elle module et transforme nos habitudes de perception, d’expression et de relation et aide à percevoir de nouvelles façons de se mouvoir.
Elle affine nos sens, notamment ceux du toucher et du mouvement, augmente l’aisance, l’efficacité, le plaisir de bouger, soutien la confiance dans nos capacités d’agir et encourage l’autonomie. Elle soulage les tensions, permet de retrouver un équilibre. Elle active l’équilibration des relations réciproques entre le corps et l’esprit.

Par les nombreux contextes d’application possibles, la pratique du BMC peut ouvrir des perspectives nouvelles dans la vie personnelle, sociale et professionnelle.

Comment se pratique le BMC ?

Lors de séances collectives ou individuelles.

À quel domaine appartient le BMC ?

Le BMC appartient au champ de l’éducation somatique.
L’éducation somatique, (du grec soma, corps vivant) considère la personne dans toutes ses dimensions, à travers le corps vivant et sensible ; cette méthode holistique consiste à apporter une conscience fine du corps dans le mouvement et dans son environnement.

L’ APBF fait partie de l’association ESF, Éducation Somatique France, avec quatre autres pratiques somatiques :

  • la méthode Feldenkraïs – Moshe Feldenkraïs
  • la technique Alexander – Matthias Alexander
  • l’Eutonie – Gerda Alexander
  • la gymnastique holistique – Dr Ehrenfried

Dans quels domaines d’activités professionnelles s’applique le BMC ?

Les arts, le domaine social et culturel, l’éducation, le soin, la petite enfance, les publics empêchés, la gériatrie, le bien-être, la thérapie, la formation professionnelle, l’entreprise…